spoony

Avatar

Reflections

« L’IA forte, c’est le déicide » : entretien avec Dominique Sciamma

Posted by Avatar spoony on
« L’IA forte, c’est le déicide » : entretien avec Dominique Sciamma

Pour Dominique Sciamma, directeur de l’école Strate , le design est avant toute chose un projet politique dont l’objectif est de créer des « expériences de vie réussies ». A l’heure où le numérique et l’intelligence artificielle proposent de prendre en charge un nombre croissant d’expériences possibles, il semble plus que nécessaire d’interroger le projet dont elles sont porteuses, notamment en termes d’interactions humain-machine. Julien De Sanctis, doctorant CIFRE en philosophie à l’UTC et chez Spoon, a rencontré ce mathématicien de formation pour qui l’IA a le pouvoir de « tuer » Dieu sans pour autant lui substituer la technologie.

Reflections

Rob’autisme ou quand le robot devient une prothèse communicationnelle – Entretien avec Sophie Sakka

Posted by Avatar spoony on
Rob’autisme ou quand le robot devient une prothèse communicationnelle – Entretien avec Sophie Sakka

Sophie Sakka est enseignante-chercheuse à l’école Centrale de Nantes, spécialiste de la modélisation de l’équilibre en robotique et Présidente fondatrice de l’association Robots! qui œuvre pour l’ouverture des différents savoirs robotiques au grand public. Depuis 2014, elle dirige avec Rénald Gaboriau un programme d’accompagnement de l’autisme mobilisant des robots NAO. Je l’ai rencontrée, elle et son équipe, pour échanger à propos de ce programme très original.

Reflections

« Le robot est un selfie de l’homme moderne » – Entretien avec Véronique Aubergé

Posted by Avatar spoony on
« Le robot est un selfie de l’homme moderne » – Entretien avec Véronique Aubergé

Docteure en Informatique et en Linguistique, Véronique Aubergé est chercheure au LIG (CNRS/Université de Grenoble Alpes/INP Grenoble). Ses travaux portent sur l’étude des émotions humaines générées par nos interactions avec des dispositifs de synthèse vocale. Depuis 2012, le medium technique privilégié de ses recherches en interaction humain-machine (IHM) est celui du robot dit social.

Non classé

Non, les technologies ne sont pas neutres !

Posted by Avatar spoony on
Non, les technologies ne sont pas neutres !

Nous sommes heureux de publier la vidéo du TEDx donné par Julien De Sanctis en octobre 2018 à VetAgroSup. Organisé par le Collège des Hautes Études Lyon Science(s) (CHELS), cet événement avait pour thématique « Penser, à nouveau ». Ce fut l’occasion pour Julien de revenir sur un principe fondamental en philosophie et éthique des techniques : celui de la non neutralité axiologique des artefacts.

Non classé

« Ce n’est pas de l’IA dont il faut avoir peur, mais de l’humain. C’est aussi de l’humain dont il faut tout espérer. »

Posted by Avatar spoony on
« Ce n’est pas de l’IA dont il faut avoir peur, mais de l’humain. C’est aussi de l’humain dont il faut tout espérer. »

Julien De Sanctis intervenait hier pour l’Agence Erasmus+ France / Education & Formation sur la question « Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ? ». Il s’est surtout agit, pour lui, de la déconstruire puis de proposer un élément de réflexion sur l’#éthique de l’#IA : l’interactivité encapacitante.

Non classé

« Nos machines s’éveillent, sculptons-les ! »

Posted by Avatar spoony on
« Nos machines s’éveillent, sculptons-les ! »

Petit cadeau de rentrée pour les Spooners, la vidéo de Jêrome Monceaux, Président de SPooN, lors du premier TEDx organisé par l’Institut Mines-Télécom. Empruntant à la technique, la philosophie et parfois même à la poésie, Jérôme nous explique comment, à travers un cheminement à la fois personnel et collégial, il en est venu à considérer les machines sous l’angle du collectif. Bon visionnage !

Reflections

Le robot est-il un autre comme les autres ? Altérité et socialité en robotique interactive

Posted by Avatar spoony on

Que font les socio-roboticiens ? Que conçoivent-ils dans leurs laboratoires universitaires ou services de R&D ? Une première réponse, très pragmatique, consiste à dire qu’ils créent des artefacts relationnels robotiques, destinés à vivre parmi les humains et capables d’interactions sociales avec eux. Une autre réponse, plus herméneutique, caractérise la robotique sociale comme une activité productrice d’altérités nouvelles, posant comme objet de réflexion philosophique majeure la question de l’Autre non-humain et, plus précisément, de l’Autre artefactuel. C’est cette réponse qui nous intéresse aujourd’hui.

Reflections

Pour une citoyenneté technologique

Posted by Avatar spoony on
Pour une citoyenneté technologique

Nous sommes heureux de publier le vidéo du  passage de Julien De Sanctis, doctorant en philosophie à l’UTC et chargé de recherche philosophique et éthique chez SPooN, à l’auditorium de la Seine Musicale lors du festival Boma France 2018. Julien  y critique les discours déterministes en matière technique et aborde la question d’une conception technologique citoyenne. C’est donc la notion de collectif humain, très chère aux Spooners, qui constitue le file rouge de son intervention. Bon visionnage !